10 erreurs de sécurité que vous faites forcément

cadenas sur une grille en noir et blanc

Votre utilisation du web se fait avec ce que vous voyez à la télévision ou ce que vous disent des amis qui s’y connaissent en informatique. Cette liste n’est pas la première que vous lisez. Elle concerne vos achats en ligne, vos photos sur le web ou la manière dont votre vie – pas seulement numérique – peut être bouleversée par une malveillance informatique.

Ce que vous allez lire ne va pas vous faire plaisir.

Nous le répétons chaque fois que vous venez récupérer votre ordinateur après un nettoyage de Windows. Logiciels malveillants ou publicités intempestives, la plupart de ces désagréments sont de votre fait. Nous vous mettons en garde sur les problèmes de sécurité inhérents au web et comme vous revenez parfois pour les même soucis, on peut croire que vous ignorez ces conseils, que cela ne vous concerne pas ou que vous avez tout simplement oublié. Pour rappel, voici une liste de 10 mesures de sécurité essentielles que vous devez respecter si vous voulez conserver un Windows en bon état de marche par ce que vous faites tous un des points qui suit.

1. Télécharger des logiciels n’importe où

La plupart des sites de téléchargements de logiciels ajoutent des publicités à ce que vous téléchargez. Des références comme 01NET ou TELECHARGER.COM mettent systématiquement des logiciels de publicité en plus du logiciels que vous voulez télécharger. Nous vous conseillons d’aller sur les sites officiels des logiciels concernés si vous souhaitez en obtenir une copie valide et sûre. Tout autre origine est potentiellement dangereuse pour vous ou votre système.

2. Ne pas faire attention quand votre navigateur vous prévient qu’une page web n’est pas sûre

Quand on surfe sur le web, on a tendance à naviguer en mode automatique sans prêter attention aux avertissements. Une fenêtre s’ouvre alors qu’on est sur son site préféré ? Vite, on ferme ! Si Firefox vous avertit qu’une page n’est pas n’est pas sûre, prenez cette annonce sérieusement. Ne pensez pas qu’il s’agit d’une fantaisie. Vous pouvez ouvrir un site frauduleux qui s’occupera de récupérer vos données personnelles en quelques secondes. Votre navigateur n’affiche pas cet avertissement juste pour vous embêter !

safety-third-2

3. Penser qu’un antivirus n’est pas utile

En dehors de Linux, aucun système pour PC n’est actuellement à l’abri d’une perturbation à cause d’un logiciel malveillant ou d’un virus. Windows étant le système le plus utilisé sur ordinateur, il est la cible systématique des pirates informatiques. Nous avons l’habitude de dire qu’un antivirus sur votre PC est comme un gendarme à vos côtés en voiture. Il n’empêchera pas tous les accidents, en revanche il vous avertira quand vous êtes en situation critique et pourra même prendre les devants au niveau sécurité. Le meilleur antivirus doit être l’utilisatrice ou l’utilisateur. Mais comme nous le voyons tous les jours, nous sommes tout le temps trompé par notre manque d’attention, il faut donc un logiciel antivirus pour palier à nos mauvaises utilisations.

4. Utiliser les mêmes mots de passes partout

Les mots de passes ! La plupart d’entre nous pense que pour se faciliter la vie, il s’agit d’en avoir un seul et de le mettre sur tous les comptes – facebook, gmail, pinterest, etc. Grave erreur ! Le mot de passe est une clef. Plus elle est complexe, plus elle est efficace. Cependant, si cette excellente clef est volée, elle permettra d’ouvrir tous vos comptes. Tous. Le vol d’identité réelle ou numérique est un risque. Compte bancaire, identité nationale, tout peut s’envoler en quelques minutes. Nous ne sommes plus dans l’ordre du conseil mais de l’obligation de sécurité : mettez un mot de passe complexe et profitez des validation en 2 étapes proposées par Google ou Paypal par exemple.

5. Penser que faire des sauvegardes est une perte de temps

Faire une sauvegarde est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Mais si votre fainéantise ou votre mémoire font que vous ne savez pas quand ou comment faire une sauvegarde, beaucoup de logiciels peuvent vous aider à faire cela de manière correcte. Nous pouvons vous proposer des solutions de sauvegardes automatiques qui vous seront utiles et vous permettront de penser à autre chose. La sauvegarde est une action essentielle contre le piratage, la panne informatique ou l’erreur humaine. Ces trois problèmes arrivent plus régulièrement qu’on ne pense.

6. Étaler sa vie sur les réseaux sociaux

Tout ce que vous mettez sur internet reste sur internet. Si vous donnez des informations de localisation sur votre compte Twitter ou Google+, personnes malveillantes peuvent utiliser ces informations pour en déduire que si vous êtes dans l’Aveyron, c’est que vous n’êtes pas chez vous. Nous vous laissons imaginer les conséquences des vos révélations. Il a été vérifié que même si vous limitez vos publications Facebook à vos amis proches sur un compte français, un compte étranger peut potentiellement en avoir connaissance.

7. Cliquer sur les liens courts sans faire attention

Si vous utilisez Twitter, vous êtes habitués aux liens courts. Ils permettent le renvoi vers une adresse longue de plusieurs caractères avec quelques caractères seulement. Le soucis avec le lien court est que vous ne savez pas immédiatement vers quoi vous allez être dirigé en cliquant dessus. Ces liens renvoient la plupart du temps vers un blog ou un article mais ils peuvent aussi masquer une adresse frauduleuse. Pour vérifier l’adresse si vous avez un doute, la plupart des navigateurs proposent des extensions « Unshorten this link » à installer.

8. Ouvrir toutes les pièces jointes dans les courriels

safety-third-12Si vous recevez un courriel d’une personne que vous ne connaissez pas ou d’une source douteuse, n’ouvrez aucune pièce jointe, sous aucun prétexte. Même si le courriel vient d’une personne que vous connaissez bien, lisez bien le contenu, le titre et essayez de déterminer si le message n’est pas un peu louche, qu’il y a plus de fautes que d’habitude ou bien que le contenu n’a rien à voir avec ce que vous avez l’habitude d’échanger. En cas de doute, avant d’ouvrir le courriel, appelez votre correspondant pour vous assurer que c’est bien lui qui est à l’origine. Il se peut que le courriel ait été envoyé par une personne qui se fait passer pour un ami, utilise la même adresse et vous envoie des photos de famille ou des PPS rigolos – sisi, cette hérésie existe encore – qui sont en fait un virus.

9. Ignorer les mises à jour de sécurité

En premier, Windows demande souvent des mises à jour de sécurité ; vous aurez aussi sans doute votre navigateur, flash player ou java. Ces logiciels doivent être mis à jour quand l’éditeur le propose car ils sont les maillons essentiels de vos communications sur le web. S’ils sont affaiblis parce qu’ils ne sont pas à jour, il sera plus facile pour un pirate d’utiliser ces failles pour de mauvaises actions.

10. Utiliser du Wifi dans un espace public

Beaucoup d’articles et de mises en garde ont déjà été publiée dans les médias. Pour autant, nous sommes certain qu’il n’est pas inutile de rappeler ici que la connexion au web dans un espace public est potentiellement dangereux pour vos données. Il ne faut pas être un expert en informatique pour accéder à vos données personnelles juste en analysant les informations qui transitent entre votre smartphone ou votre PC et la borne wifi de l’établissement. Il vaut mieux éviter la consultation de vos données privées – mails, banque, etc. connecté à un Wifi public.